dimanche 11 septembre 2016

Saint-Nazaire - Eglise N.D. d'Espérance - Le Maresquier, Tiffoche

Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance
Architecte: Noël Le Maresquier
Construction: 1964
Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)
Vitraux: Pascal Bouchard

Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard



Saint-Nazaire - Eglise de Notre Dame d’Espérance  Architecte: Noël Le Maresquier  Construction: 1964  Céramiste: Gustave Tiffoche (Baptistère, Chemin de croix, Bénitiers)  Vitraux: Pascal Bouchard


mardi 30 août 2016

Mobilier sur cartes postales - Part.3

Hors série - Mobilier sur cartes postales
Part.3

Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex

_______________________________________________________________

Dardelly - Le Motel International de Lyon

 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex



 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex

Fauteuils et ottomans "Swan" et "Egg", Tables basses
Designer: Arne Jacobsen - Editeur: Fritz Hansen



_______________________________________________________________


Rouen - Drugstore D.1 - Premier drugstore de Normandie

 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex



 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex

Tabourets "M 400"
Designer: Roger Tallon - Editeur: Lacloche



_______________________________________________________________


Cameroun  - Yaoundé - Hotel Mont Fébé

 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex

Fauteuils "Swan", Tables basses
Designer: Arne Jacobsen - Editeur: Fritz Hansen


 _______________________________________________________________




Strasbourg - Hotel-Terminus Gruber

 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex



 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex

Fauteuils "AA" (Architecture d'Aujourd'hui) ou "Butterfly"
Designer: Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet - Editeur: Airborne

Cendrier sur pied
Créateurs: Mathieu Matégot, Georges Jouve


 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex

Cendriers sur pied
Création: Mathieu Matégot, Georges Jouve


 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex

Appliques
Designer: Jean Boris Lacroix ? Editeur: ?




 _______________________________________________________________



Vogue - Maison familiale de vacances - Le salon, bar

 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex



 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex


Chauffeuses "Week-end"
Designer: Pierre Gautier-Delaye




 _______________________________________________________________




Fossé - Église Saint-Nicolas

 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex



 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex

Chaise, tabourets, banc
Création: Pierre Székely


 _______________________________________________________________




Soultzmatt - Restaurant, bar Klein

 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex



 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex



 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex


Suspensions, lampes
Editeur: Rotaflex


 _______________________________________________________________




Strasbourg - Home-Dome - Foyer Clermontois des jeunes


 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex



 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex

Lampes "KD27"
Designer: Joe Colombo - Editeur: Kartell


 _______________________________________________________________


Courchevel - Bar, Salon de l’Hôtel des Neiges

 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex



 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex

Chauffeuses "790"
Designer: Joseph-André Motte - Editeur: Steiner



 Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Guariche, Juan Kurchan, Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonnet, Mathieu Matégot, Georges Jouve, Pierre Székely, Joe Colombo, Pierre Gautier-Delaye, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Steiner, Fritz Hansen, Lacloche, Airborne, Rotaflex

Tables volantes
Designer: Pierre Guariche - Editeur: Steiner




dimanche 14 août 2016

Douvaine - Projet de rénovation - Pascal Häusermann

Douvaine - Projet de rénovation et d’extension du centre ville
Architectes - Pascal Häusermann, Claude Costy-Hausermann
Projet / Construction: 1971 - 1978




Source texte: Panneau explicatif sur site + douvaine-tourisme.fr

C'est en 1971 qu'est mis en route, par le maire de Douvaine Jacques Miguet, un vaste programme de rénovation et d'extension du centre de la ville. Ce projet fut confié à l'architecte Genevois Pascal Hausermann, lauréat du concours international d'architecture et d'urbanisme de Cannes en 1969. Ce projet unique au monde de ville évolutive devait modifier le visage de l'agglomération. Il s'agissait de créer un centre d'animation complet. Un changement de municipalité mettra pourtant fin à ce rêve en 1978, enterrant le projet. Quarante ans plus tard, il ne reste que la salle des fêtes (qui fut sauvée des eaux en 1983 par la pose d'un nouveau toit), l’école, le générateur et une seule arcade, derniers vestiges d'une époque révolue. Mais surtout unique témoignage sans équivalent dans le monde en matière de projet urbain prospectif et évolutif. Depuis 2013, la commune consciente de détenir un patrimoine architectural unique a entamé une campagne de restauration et de valorisation du domaine. 



Maquette initiale du projet. Source: lostintheseventies.com
 





Coupe de face nord du projet, déssiné par Pascal Hausermann en septembre 1972. Archives Mairie de Douvaine. Source: douvaine-tourisme.fr
 





Douvaine aujourd'hui (Photo Google Map):






Ce projet comprend:

- La place publique:
Coeur du projet initial, 100% piétonne, elle fut pensée pour y accueillir le marché, fêtes et autres manifestations d'exposants. Elle avait vocation à devenir le centre dynamique de Douvaine et conforter la ville dans son rôle de plaque tournante du Bas Chablais.
Avec une superficie de 2000m2 elle devait se composer de deux arcades en voile de béton et d'un mat sculptural de 30 mètres de haut permettant que soit déployée une tente pouvant recouvrir la place en cas d'intempérie. Malheureusement le projet est critiqué au seins même du conseil municipal et fini par couter son poste au Maire Jacques Miguet qui en 1977, perd les élections. Son successeur Jean Henri Gurliat, arrête les travaux et envoie les bulldozers s’attaquer à la construction naissante, ce qui scandalise les partisans du projet et choque la population. Le chantier est très largement avancé, le département, la région et même le pays sont partisans de sa bonne procédure. La foule qui s’interpose derrière Mr Jacques Miguet entre les engins de destruction et l’embryon de mat, arrête finalement le massacre et Jean Henri Gurliat, afin de calmer les esprits, décide de mettre aux oubliettes ce dossier épineux. 












- La salle polyvalente "La Bulle"
Véritable symbole de Douvaine, elle fut bâtie entre avril 1973 et septembre 1976. Elle doit son célèbre nom à sa forme ronde et à son toit d'origine de couleur bleue.
Agencée comme un véritable amphithéatre moderne, elle offre la possibilité à un grand nombre d'activités sportives et culturelles.
Avec un diamètre de 50 mètres et d'une hauteur de 13 mètres, elle restera pour toujours la plus grande construction réalisée par Pascal Hausermann. 

Carte postale de Douvaine montrant la bulle à l'origine.






En 1983, le toit de la salle polyvalente qui fuyait pour des raisons divers, évidemment litigieuses mais réparables, est recouvert d’un trait gommant le triple bulbe de sa royale couverture. Un toit en zinc anthracite d’une droiture toute savoyarde, casse alors cruellement la ligne originale et brise aussitôt le concept même de bulle dont le titre semble inapproprié aujourd’hui. Elle obtient pourtant finalement le label «Patrimoine du XXème siècle» en Mars 2003.




La bulle aujourd'hui.


















Pascal Hausermann sur le chantier de la "Bulle", 1973, archives Commission du patrimoine de Douvaine. Source: douvaine-tourisme.fr
 





Construction de la bulle. Source: www.urbamedia.com
 





















- L'école maternelle:
Réalisée entre janvier 1976 et avril 1978, elle est l'oeuvre de l'architecte Claude Costy-Hausermann.
De forme ronde, elle se compose de 4 classes articulées autour d'un volume central prévu pour la cantine, ainsi que pour les activités d'éveil des enfants. Le voile de béton de sept à dix centimètres est isolé par quatre centimètres de laine de roche projetée de l’intérieur. Quant à l’extérieur, il est étanchéifié par un enduit coloré appliqué au rouleau, dans un dégradé allant du beige au rose foncé.

Maquette initiale du projet. Source: frac-centre.fr
 





Carte postale de Douvaine montrant l'école à l'origine.






Photo de Nicolas Scoulas (1978). Source: douvaine-tourisme.fr
 





L'école aujourd'hui:































- Le générateur électrique::
Erigé en 1976, afin de conserver une certaine homogénéité, le générateur alors prévu carré se voit attribué une forme ronde.
A noter que son aspect est significatif du style des constructions antérieures d'Hausermann.











- L'auberge restaurant (3) et le bassin olympique (6):
Ils devaient être bâtis sur des plates formes afin de laisser la place à un vaste parking et à de nombreux espaces verts: ces deux constructions sont restées à l'état de plans. 






lundi 18 juillet 2016

Sitges / Sant Pere de Ribes - Kafka´s Castle - Ricardo Bofill

Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence
Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura
Construction: 1968

photos 1968: Ricardo Bofill (http://www.ricardobofill.com/)
photos 2015: Tony Crazeekid

Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968



Sitges / Sant Pere de Ribes (Barcelona) - Kafka´s Castle - Résidence  Architecte: Ricardo Bofill, Taller de Arquitectura  Construction: 1968


Castillo de Kafka
Castillo de Kafka
Castillo de Kafka

lundi 11 juillet 2016

Sarcelles - Appartement Famille Garrault - Garrault-Delord

Sarcelles - Appartement Jean-Pierre et Maryvonne Garrault
Décoration: Garrault-Delord: Henri Delord, Jean-Pierre Garrault
Création: 1972

La maison de Henri Delord à Chantilly ici:
http://astudejaoublie.blogspot.fr/2014/07/chantilly-maison-dhenri-delord-garrault.html

Sarcelles - Appartement Jean-Pierre et Maryvonne Garrault  Décoration: Garrault-Delord: Henri Delord, Jean-Pierre Garrault  Création: 1972   La maison d'Henri Delord à Chantilly


Le Journal de la Maison - Reportage Marion Perraud, Photos Denis Dufau - 1972

Dans notre précédent numéro, nous vous avons présenté la maison de Henri et Michèle Delord, toute en lignes et en couleurs. Aujourd'hui voici l'appartement de Jean-Pierre et Maryvonne Garrault, leurs associés. Bien sûr, la parenté de style entre la villa et l'appartement saute aux yeux : mêmes graphismes recherchés, mêmes couleurs éclatantes, même goût des meubles simples et bien dessinés. Mais Jean-Pierre Garrault a su jouer de ces graphismes pour agrandir son appartement en y créant des perspectives.
En entrant chez lui on de-vine sa formation de peintre reconverti au design. 




Sarcelles - Appartement Jean-Pierre et Maryvonne Garrault  Décoration: Garrault-Delord: Henri Delord, Jean-Pierre Garrault  Création: 1972   La maison d'Henri Delord à Chantilly




Jean-Pierre et Maryvonne Garrault ont choisi d'habiter le nouveau Sarcelles. On est d'ailleurs surpris lorsqu'on pénètre dans leur quartier aux petits immeubles soignés et gais, aux rues tracées au cordeau, animées par des parterres de fleurs et de gazon. Où est donc la ville-enfer, l'univers concentrationnaire dont Sarcelles évoquait irrésistible-ment l'image ? En fait, Sarcelles a grandi et, on peut le dire, souvent bien vieilli. 
L'appartement comporte cinq pièces dont la cuisine qui tient lieu aussi de salle à manger.



Sarcelles - Appartement Jean-Pierre et Maryvonne Garrault  Décoration: Garrault-Delord: Henri Delord, Jean-Pierre Garrault  Création: 1972   La maison d'Henri Delord à Chantilly




Sur le séjour, s'ouvre la cuisine. Au premier plan se trouve le coin proprement ménager avec tous les appareils. Quant au coin repas il se trouve au fond de la cuisine, près de la fenêtre, surélevé par une estrade de bois peinte en rouge. C'est une bonne solution à adopter pour les cuisines des immeubles modernes, souvent trop grandes pour un simple usage ménager. Les couleurs adoptées, l'estrade et les graphismes oui courent le long du mur indiquent bien la délimitation des deux zones. Aux fenêtres des stores en tissu et autour de la table, seul élément ancien de la maison, des chaises en plastique blanc. Les multiples du mur sont en plastique thermo-formé (édition Chabrières). 
Un couloir bleu animé par des graphismes très dynamiques noirs, blancs et jaunes, dessert les chambres.




Sarcelles - Appartement Jean-Pierre et Maryvonne Garrault  Décoration: Garrault-Delord: Henri Delord, Jean-Pierre Garrault  Création: 1972   La maison d'Henri Delord à Chantilly



Sarcelles - Appartement Jean-Pierre et Maryvonne Garrault  Décoration: Garrault-Delord: Henri Delord, Jean-Pierre Garrault  Création: 1972   La maison d'Henri Delord à Chantilly



La chambre d'enfant est à dominante blanche et rouge. Le sol a été garni de Borg blanc, qui est une sorte de peluche moelleuse très douce aux pieds. Le long de la fenêtre équipée de stores en tissu, on a fixé une planche en formica qui sert de bureau et de lieu de jeu à Julie Garrault. Dessous on a fixé une tringle où sont accrochées bien visibles, les ravissantes tenues de Julie. Le lit tout en mousse, est garni de vinyl rouge et blanc...



Sarcelles - Appartement Jean-Pierre et Maryvonne Garrault  Décoration: Garrault-Delord: Henri Delord, Jean-Pierre Garrault  Création: 1972   La maison d'Henri Delord à Chantilly



Sarcelles - Appartement Jean-Pierre et Maryvonne Garrault  Décoration: Garrault-Delord: Henri Delord, Jean-Pierre Garrault  Création: 1972   La maison d'Henri Delord à Chantilly



Sarcelles - Appartement Jean-Pierre et Maryvonne Garrault  Décoration: Garrault-Delord: Henri Delord, Jean-Pierre Garrault  Création: 1972   La maison d'Henri Delord à Chantilly




Le séjour lui-même n'est pas très grand, c'est pourquoi on a évité de trop le charger et on s'est servi de l'ouverture sur le balcon pour agrandir la perspective. 
Juste devant, un jardin d'hiver est constitué par de somptueux cactus. Le plafond a été laqué en brun tête de nègre. L'effet de reflet des meubles sur cette laque (un canapé à éléments recouverts de griffine blanche, création Garrault et Delord, et un siège relax recouvert de tissu de laine), donne une quatrième dimension à la pièce. Le sol est recouvert de moquette également tête de nègre. Quant aux murs, ils sont laqués blanc et les baies vitrées protégées par un store à lamelles blanches. L'éclairage, tout comme chez Delord, est assuré par des spots, coulissant sur un rail fixé sur une colonne (qui est en fait un tube de canalisation gainé d'adhésif imitation marbre). Des taches de couleurs vives sont fournies par le tapis (création Garrault-Delord) et une vaste composition murale, en formica et adhésif, exposée au musée d'art moderne en 1971. Au mur un masque africain originaire de Côte d'Ivoire et une œuvre du maître de maison. 




Sarcelles - Appartement Jean-Pierre et Maryvonne Garrault  Décoration: Garrault-Delord: Henri Delord, Jean-Pierre Garrault  Création: 1972   La maison d'Henri Delord à Chantilly



Sarcelles - Appartement Jean-Pierre et Maryvonne Garrault  Décoration: Garrault-Delord: Henri Delord, Jean-Pierre Garrault  Création: 1972   La maison d'Henri Delord à Chantilly



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...